L'actu cynégétique de l'Est de la France

Vosges - Rencontres Saint-Hubert

Des chiens à la truffe affûtée

La fédération départementale des chasseurs des Vosges organisait le samedi 1er octobre, les Rencontres Saint-Hubert, et ce pour la 11e année consécutive sur le magnifique territoire de la société de chasse de Beaufremont. Situé près de Neufchâteau, ce territoire est fort propice à ce genre de manifestation avec un biotope idéalement diversifié, composé de jachères, cultures à gibiers, ronciers et épines noires.

Ouvertes à tous les nemrods du département, propriétaires de chiens d'arrêt ou spaniels, 24 couples (un record d’inscriptions !) composés d’un maître et d’un quadrupède, passionnés par le petit gibier à plumes, ont répondu présent dès 8 heures.

Après les recommandations et les consignes d’usage au niveau sécuritaire, les vérifications des permis de chasser, des validations départementales et des assurances par un technicien de la FDC88, du carnet de santé avec les vaccinations à jour et de l’identité des auxiliaires par un vétérinaire du secteur, l’heure des parcours fut sonnée vers 9 heures, laissant le terrain libre à l’évolution et au travail des chiens.

Les duos étant répartis en six groupes : un pour chasseresses avec chien d’arrêt, trois pour chasseurs avec chien d’arrêt, un pour chasseurs avec chien spaniel, et un dénommé « découverte » pour étudier les qualités des chiots. Dans ce dernier, Maths de Passemarais, un jeune épagneul breton de sept mois, a démontré de très belles aptitudes.

Par un temps de saison, avec quelques averses, les intéressés par la manifestation : avertis, confirmés et néophytes ont pris un réel plaisir durant le temps imparti et maxi de 20 min, à réaliser des prouesses. Le chasseur et son chien, quoi de plus beau, pour remémorer les superbes et merveilleux souvenirs d'enfance passés en compagnie du grand-père, ou du papa, avec le pedigree ou le corniaud, dans les plaines et bordures de haies, pour faire revivre une qualité humaine, un sens aigu du partage et du respect de la nature. N'oublions pas que les chasseurs sont les premiers écologistes de terrain, au sens propre du terme.

Sous les regards très avertis de Gérard Mathieu (président de la FDC88), Frédéric Tissier (président de la commission petit gibier), Philippe Lavit (directeur de la FDC88), William Thuon (président de l’Unucr) et Laurent Lalvée (technicien), juges impartiaux, le travail et la conduite des canidés, le comportement et le savoir des maîtres respectifs sur leurs connaissances cynégétiques et cynophiles ont été notés. Les résultats ont ensuite été proclamés, suivis de la remise des coupes et lots, avant un déjeuner convivial pris en commun dans la « baraque » de chasse mise aimablement et gracieusement à disposition par la société locale.

Les qualifiés pour les rencontres régionales qui auront lieu à Morhange le 26 novembre 2016 sont :

  • Chasseresse avec chien d’arrêt : Joanna Pennetier avec Lapollon (braque allemand)

  • Chasseur avec chien d’arrêt : Dominique Dessaint avec Gendy (Munsterlander)

  • Chasseur avec chien Spaniel : Arnaud Drouot avec Dorie (springer)

Félicitations aux vainqueurs et à leurs compagnons canins, bonne chance pour la finale régionale.

Les participants de cette édition 2016 s’associent à la FDC88 pour remercier chaleureusement la société de chasse de Beaufremont, les différents juges ainsi que les généreux sponsors pour leurs soutiens inconditionnels.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir