L'actu cynégétique de l'Est de la France

MOSELLE

Le cahier d’affût virtuel !

Publié le 25/10/2019 |
splendens

Nous connaissons tous l’indispensable cahier d’affût où chacun doit s’inscrire pour indiquer sa présence à un mirador ou faire part de ses observations précédentes. C’est un outil indispensable pour l’organisation et la sécurité et un gage de communication pour les sociétés de chasse.

Le problème, c’est que cela peut vite devenir embêtant quand la baraque de chasse n’est pas sur le trajet et qu’il faut faire un détour pour s’inscrire. Parfois, quelques déconvenues peuvent surgir quand on a fait plusieurs kilomètres en voiture et qu’on s’aperçoit que le poste convoité est déjà réservé par un collègue.

Aujourd’hui, même les plus anciens sont équipés d’un téléphone portable. Alors pourquoi ne pas passer à un système de e-cahier d’affût par sms ?!

Retour d’expérience, sur un système utilisé dans notre société depuis plusieurs années

Le principe est simple. Le partenaire qui souhaite aller à l’affût prévient le directeur de chasse qui redistribue par l’envoi groupé d’un sms à l’ensemble des partenaires.

« Info Chasse : ce soir Gérard va au mirador 6. »

Chaque tir et prélèvement, de la même façon, fait l’objet d’un sms avec photo de la prise au directeur qui en informe les autres partenaires.

« Info Chasse, un renard prélevé par Gérard ce soir. »

Avantage considérable, chaque partenaire, même éloigné, sait en temps réel tout ce qui se passe sur le lot de chasse. Ceux qui sont présents en même temps sur le terrain peuvent identifier le coup de feu entendu ou apporter leur aide pour récupérer le gibier.

Inconvénient, les cahiers archivés constituaient une forme de témoignage et permettaient de transmettre l’histoire d’un territoire aux générations suivantes. C’est moins facile à faire avec ce format mais des solutions de groupes privés sur les réseaux sociaux existent.

Mais ce n’est finalement qu’un petit obstacle par rapport aux avantages du système. D’autant qu’il peut apporter de nombreux autres services, notamment avec la géolocalisation ou l’envoi des plans de traque particulièrement utiles à l’organisation des battues. Mais ça c’est un autre sujet…

T. Jung