L'actu cynégétique de l'Est de la France

Moselle

Reconduction de la régulation de l'ouette d'Égypte

L’ouette d’Égypte est une espèce d’oiseau d’origine africaine dont la démographie en Europe a explosé depuis les années 1980. Elle se porte si bien qu’elle figure en tête de liste des 100 espèces qui présentent le plus haut niveau de préoccupation du point de vue environnemental, sanitaire, social ou économique. Sa population sur le Vieux continent est estimée à 15 000 couples, situés principalement dans les pays frontaliers du nord de la France.

Sa présence n’épargne pas le département de la Moselle et fait l’objet de mesures de régulation depuis quelques années. L’arrêté préfectoral publié le 16 juillet reconduit ces mesures pour une durée supplémentaire de deux ans. Il précise entre autres que « les titulaires du droit de chasse et leurs ayants droit, les lieutenants de louveterie ainsi que les agents chargés de la police de la chasse sont chargés du tir de toutes les ouettes d’Égypte qu’ils pourront rencontrer sur les surfaces en eau et leurs abords dans le département, durant la durée comprise entre le 23 août de chaque année et le 1er février inclus de l’année suivante » et qu’en « fin de saison de saison de chasse, chaque détenteur du droit de chasse aura l’obligation de rendre compte, dans l’enquête cynégétique annuelle, des ouettes d’Égypte qu’il aura tuées, en faisant état du lieu et de la date du prélèvement de chaque spécimen ».

Consulter ici l’intégralité de l’arrêté préfectora et les autres mesures liées à la régulation de l'ouette d'Égypte.